Devenir Arbitre de Tournoi Local

Comment devenir Abitre de Tournoi Local (AL).

Article mis en ligne le 30 juin 2020

par Directeur Régional de l’Arbitrage

Avant tout, un arbitre est un joueur d’échecs coté. Le stage d’arbitre n’a pas pour but d’enseigner ce qu’un joueur d’échecs de niveau compétitif devrait savoir. Avant de penser à arbitrer, il faut déjà posséder une expérience pratique de ce que vit un joueur durant une compétition. De plus, vous devez posséder certaines habilités qui s’acquièrent en jouant.

  • Connaître la marche des pièces.
  • Déterminer, si dans une position donnée, le roi d’un joueur est mat.
  • Déterminer, si dans une position donnée, le roi d’un joueur est pat.
  • Déterminer, si à partir d’une position donnée, il existe une séquence de coups légaux qui pourrait permettre à un joueur de mater.
  • Déterminer si une position est morte ou vivante.
  • Déterminer si une infraction a conféré un avantage au joueur fautif [1].

Tous les titres d’arbitres sont décernés par la Fédération québécoise des échecs. Tous les stages d’arbitrage doivent être autorisés par le directeur général de la Fédération et regrouper un nombre minimal de candidats. La Fédération détermine le coût des stages et la rémunération du formateur. On peut assister à un stage à titre personnel sans avoir l’intention de passer l’examen. La durée normale d’un stage est de deux jours. Pour effectuer un stage et obtenir un titre d’arbitre, il faut être membre de la Fédération québécoise des échecs et posséder une cote en parties lentes.

Programme habituel d’un stage d’arbitre

  • La philosophie de l’arbitrage
  • L’éthique, l’esprit sportif et la tricherie aux échecs.
  • Les Lois des Échecs de la Fédération internationale des échecs, le sujet plus important lors d’un stage de niveau 1.
  • Le matériel réglementaire : pièces, échiquier et pendule.
  • Les départages
  • Les règles particulière applicables aux joueurs handicapés, ces règles ont été conçues afin de favoriser la participation de ces joueurs aux compétitions officielles.
  • Le partage des prix
  • L’appariement des tournois rotation
  • Les tournois par équipes
  • Le calcul et l’administration de la cote québécoise
  • Certaines règles particulières de la Fédération québécoise des échecs qui ne sont pas internationales.

Pour de plus amples informations, veuillez remplir ce formulaire.


pucePlan du site puce RSS

2018-2021 © Ligue d’échecs de Lanaudière - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.21